Récuser ses soins

par Sylvie Maillard

Collection : Thématiques
N° IBSN : 978-2-490610-04-4
14,8 x 21 cm
96 pages

A paraitre en octobre 2018

15,00 TTC

Catégorie :

Nombre de patients sont surpris à l’annonce de cette information : tout médecin a le droit de récuser ses soins. Or, de plus en plus de médecins, en surcharge de travail ou pris dans une relation conflictuelle ou d’agressivité avec leur patient souhaitent exercer ce droit. Il ne peut toutefois s’exercer que dans le strict respect de la règle de déontologie d’une part et de la loi d’autre part. Quand bien même le médecin serait excédé, il ne lui est pas possible de répudier un patient sans préparation ni accompagnement. Il existe deux formes de récusation ; en amont et en aval du contact avec le patient. En amont, il est possible pour un médecin de refuser la prise en charge, sauf cas particuliers qui seront présentés dans cet ouvrage. La relation de soins ne se formera pas. En aval, c’est la rupture de la prise en charge qui peut être décidée par le professionnel. S’il est plus courant d’observer des ruptures de prise en charge dans les cabinets privés, cela semble néanmoins se développer de plus en plus souvent dans des structures de soins. Dans tous les cas de figure, le médecin ou la structure sont tenus par l’obligation de ne pas pratiquer des récusations qui seraient arbitraires ou fondées sur de la discrimination ou sur le délit de non assistance à personne en péril. Le patient doit être accompagné à l’absence de prise en charge ou à la rupture de la prise en charge. Cet ouvrage explique comment remplir cette obligation d’information et d’accompagnement. Des courriers types sont proposés, des situations analysées.
 


Souhaitez vous être tenu informé de la date de parution de cet ouvrage ?